comment utiliser l huile de cbd

Est-ce que le CBD est détectable au test salivaire ?

Il existe différents tests qui permettent de détecter la présence de CBD dans l’organisme. En effet, lors de son administration, celui-ci passe par différentes étapes pharmacocinétiques, avant d’être éliminé au niveau des urines ou bien au niveau de la salive ou autres voies d’élimination. Il est ainsi possible de détecter, sur un échantillon d’urine ou de salive, la présence de CBD. Cependant, il est important de suivre certaines indications pour être sûr que le test salivaire soit efficace, spécifique et sensible.

Les différentes indications du CBD

Le CBD est une substance d’origine végétale, issue du cannabis qui possède de nombreuses propriétés bénéfiques permettant ou autorisant son utilisation en médecine. En effet, elle possède des effets anxiolytiques, ce qui permet son utilisation pour combattre le stress ou l’anxiété, des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires, des propriétés sédatives en cas d’insomnie, ou encore recommandée dans le sevrage au THC, ou pour la stabilisation des fonctions neurologiques et psychiques. Cependant, dans le cas où le CBD est consommé à très forte dose, ses effets bénéfiques peuvent être altérés et peuvent entraîner l’apparition de certains effets secondaires, agissant sur le système digestif, cardio-vasculaire, neurologique, etc. En revanche, il faut distinguer la consommation de CBD de celle du THC. Le THC est une substance illicite et dont la commercialisation est également interdite. Alors que le CBD est légal et sa consommation est autorisée. D’ailleurs, le CBD est utilisé comme complément alimentaire, il n’est pas interdit et possède un intérêt thérapeutique officiel. Cependant, il est obligatoire que les produits à base de CBD contiennent une concentration de THC qui ne dépasse pas les 0,2 %.

La consommation de CBD

On retrouve différentes formes de CBD, disponibles en différents dosages, administrables par différentes voies, en fonction :

  • La prescription médicale.
  • La posologie nécessaire.
  • L’intérêt et la destinée thérapeutique.

Il est possible de consommer le CBD sous forme de tisanes à base de fleurs de CBD. Les fleurs et les graines du chanvre contiennent une faible teneur en THC. Il est également possible de prendre du CBD sous forme de résine obtenue à partir du chanvre. Celle-ci peut également entrer dans la conception du liquide utilisé dans la cigarette électronique. On retrouve également l’huile de CBD qui est couramment utilisée et qui représente la forme la plus consommée. Celle-ci peut être administrée par voie orale, ou bien par voie sublinguale, pour obtenir une absorption et une action plus rapide.

Le principe du test salivaire

Comme toute substance, le CBD, après son absorption et sa distribution dans l’organisme est forcément éliminé après un certain temps. Il existe diverses voies d’élimination, comme la voie urinaire, la voie salivaire, la sueur, etc. Il est donc possible de détecter la présence de CBD dans la salive en réalisant un test salivaire sensible et spécifique. C’est pour cela que ce dernier était utilisé par les autorités pour la détection de substances illicites dans l’organisme. Il s’agit d’un test simple et facile à réaliser, efficace, sensible et spécifique. Celui-ci est réalisé sur un prélèvement salivaire et donne un résultat rapide. Il s’agit d’une méthode colorimétrique qualitative qui utilise un réactif précis qui, lorsqu’il entre en contact avec le CBD ou toute autre drogue, entraîne un changement de couleur témoignant d’une consommation récente.

Il est ainsi possible de confirmer quelle drogue a été consommée par la personne à l’interrogatoire, une fois que le test réalisé est positif. Ce test est utilisé par les forces de l’ordre pour contrôler un conducteur suspect, afin d’éventuellement détecter une consommation de substances illicites par ce dernier, ou lors d’un simple contrôle de routine. Les forces de l’ordre peuvent réaliser ce test aussi bien sur un véhicule à l’arrêt, que sur un véhicule en circulation. Les cyclistes sont également concernés par les tests salivaires pour la détection des drogues ou bien de CBD. Concernant les sanctions judiciaires attribuées à ce type de consommations illégales, il s’agit d’amendes assez conséquentes, pouvant aller jusqu’à 4 500 euros, avec une condamnation de deux ans de prison, une soustraction de 6 points sur le permis de conduire et un retrait du permis allant jusqu’à 3 ans. Ce type de sanctions a été mis en place afin de prévenir la survenue d’accidents résultant d’une consommation illégale de drogues, pouvant entraîner la mort d’un conducteur. En effet, selon les statistiques, plus de 23 % des accidents mortels sont dus à la consommation de drogues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *