se former au yoga

Structurer un cours de yoga : découvrez nos techniques !

Avoir votre certification de professeur de yoga ne suffit pas ! Avant de vous lancer dans l’enseignement, mieux vaut prendre le temps de bien structurer vos cours et de prendre le temps de bien vous organiser. Inutile d’avoir le trac, surtout en tant qu’enseignant de yoga voyons !

Découvrez nos astuces et techniques qui vous permettront de franchir cette étape le plus sereinement possible. Bonne lecture !

Trouver un thème adéquat

Très important le fil conducteur, celui-ci doit être spécifique si vous ne voulez pas vous emmêler les pinceaux et maintenir vos élèves dans un rythme un minimum entrainant. Essayez en même temps de sonder l’atmosphère si jamais vous souhaitez en proposer un de façon spontanée. Cela dit, gardez en tête que vos séances doivent être :

  • agréables,
  • inspirantes,
  • relaxantes, etc.

Essayez également de varier les activités. Enchaîner les postures à la longue peut rapidement devenir très pénible, voilà pourquoi quelques pauses ou autres moments de méditation ne seraient pas de refus. Pour en revenir aux postures, essayez d’en proposer plusieurs en fonction des résultats voulus. La pince pour les abdominaux, le poisson pour la respiration, et tant d’autres encore. Assurez-vous de bien vous documenter sur chacune des postures et de bien veiller à ce qu’elles soient adaptées aux conditions physiques et à l’âge de vos apprentis. Vous garantirez ainsi un cours de yoga agréable et distrayant.

Toujours être dans les temps !

Qu’il s’agisse de cours de yoga en ligne ou en présentiel, la ponctualité est de rigueur. Il s’agit aussi de respecter le planning très serré fixé au préalable, surtout que la majorité des séances se font en une heure au grand maximum.

Ayant suivi plusieurs cours de yoga en ligne, la répartition des exercices se faisait comme suit.

  • 10 minutes pour la respiration ;
  • 20 minutes pour le flux dynamique et autres postures ;
  • 5 minutes de pose de pointe ;
  • 5 minutes pour l’équilibre ;
  • 10 minutes pour des poses assises et/ou tendues ;
  • 10 minutes pour la méditation.

Formation cours de yoga

Les cours de yoga gratuits doivent, eux aussi, garantir la sécurité des participants. Il ne faut, par exemple, jamais commencer une pleine roue sans s’être échauffé au préalable et de bien comprendre l’anatomie du corps humain sous peine de mettre en danger les élèves. Ils doivent par eux-mêmes apprendre à écouter leur corps et ne pas oublier d’apporter le nécessaire en termes de tapis de yoga, serviettes de toilettes, et autres petites couvertures.

Analyser le niveau et l’humeur du groupe

Adapter le niveau à vos élèves est indispensable. Les apprentis yogis doivent se sentir à l’aise, aussi bien en cours individuel qu’en groupe. Nous avons pu dialoguer avec une formatrice qui donne des cours de yoga à Paris, et elle affirme qu’il est indispensable d’accompagner tout élève de façon personnalisée afin de lui donner goût au yoga et lui apprendre peu à peu à effectuer des poses difficiles. Il est par ailleurs difficile de mettre tout le monde sur le même piédestal, surtout que certains font du yoga depuis longtemps contrairement à d’autres. Vous devez, en votre qualité de formateur, les accompagner progressivement tant sur le niveau psychologique que physique. Vous remarquerez que beaucoup ont tendance à avoir de l’appréhension par rapport aux techniques à réaliser. Le coach constituera donc une figure à laquelle ils pourront faire appel pour demander de l’aide ou en cas de souci quelconque. Veillez donc à prendre en considération le fait que tout être humain puisse faire des erreurs et attention à bien adapter vos poses aux petits et aux débutants.

Veillez à ne laisser personne en arrière, ce serait contre les principes du yoga, discipline censée être accessible à tous sans prendre en considération leur âge, sexe, ou même condition physique. Les profils des élèves peuvent varier, une réalité à laquelle vous devrez vous adapter. Qu’ils soient donc là pour combattre le stress, se détendre quelque peu, ou apprendre à gérer leur fort tempérament, vous devrez leur inculquer cette passion et cette envie de toujours mieux faire pour ainsi instaurer une dynamique et des ondes positives au sein de tout le groupe. Cela peut s’avérer plus compliqué en fonction de la saison, du créneau horaire, de l’âge moyen des participants, ou autres, mais ne doit nullement constituer un frein !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *